LÊ HONG THAI à PARIS

lehongthai2

Lê Hong Thai - Sum sum - 2013 - Encre et aquarelle sur papier do 24 x 32 - courtesy ET POURTANT

 

« Dans ses œuvres, Lê Hong Thai vous montre la porte sans vous donner la clé. Une recherche obsédante vous fait enfin trouver cette clé mais elle ne correspond à aucune des serrures proposées. Néanmoins, il a atteint son but : il vous a impliqué dans la quête du visible et de l’absence, de l’éternel et du futile, dans la recherche d’une voie perdue et invisible. Qu’est-ce qui se trouve dedans ou dehors ? Qu’est-ce qui est caché ou évident ? L’évident est-il réellement une évidence ? Ces questions reflètent le mouvement perpétuel, la mutation de la matière, le changeant et l’immanent qui sont les fondements de la philosophie orientale. Lê Hong Thai maintient une distance entre la partie et le tout, entre l’image et l’objet. Celui qui regarde est invité à compléter mentalement son travail en respectant cette distance, car Lê Hong Thai se sert de sa peinture pour projeter dans toute leur complexité, ses idées philosophiques et son système de valeurs. »

Natalia Krevskaia in « De la nostalgie à l’exploration, essai sur l’art contemporain au Vietnam »